Vous êtes ici : Accueil > Espace pédagogique > Scénarios maternelle > Toujours rien
Publié : 9 mars 2017
Format PDF Enregistrer au format PDF

Toujours rien

Raconter une histoire en GS de maternelle

Projet réalisé avec les GS de Mme Cahon, école maternelle Christophe Colomb, Évreux Nétreville, avec l’appui de Mlle Imeneuraët, plus de maîtres que de classes.

Objectif

Réaliser un film d’animation (Stop-Motion) à l’aide d’illustrations réalisées par les élèves et d’un texte raconté par les élèves.

Compétences travaillées

- Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions
Oser entrer en communication
• S’exprimer dans un langage syntaxiquement correct et précis. Reformuler pour se faire mieux comprendre.
• rapporter un récit en se faisant clairement comprendre
Échanger et réfléchir avec les autres
• Pratiquer divers usages du langage oral : raconter, décrire, évoquer, expliquer, questionner, proposer des solutions, discuter un point de vue.
Explorer le monde
- Consolider la notion de chronologie
• Ordonner une suite d’images pour rendre compte d’un récit fictif entendu, en marquant de manière exacte succession et simultanéité.

- Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques
Réaliser des compositions plastiques, planes et en volume
• Réaliser des compositions plastiques, seul ou en petit groupe, en choisissant et combinant des matériaux, en réinvestissant des techniques et des procédés.

Matériel

• Album Toujours rien, de Christian Voltz
• Dictaphone avec micro-cravate
• Appareil photos
• Divers et multitudes de matériaux (tissus, boutons, fil de fer, papier, sac poubelle, carton..... ) pour fabriquer les personnages et les fonds + une graine de haricot.

Logiciels utilisés

• Audacity pour modifier les sons enregistrés.
Télécharger Audacity http://audacity.fr/
- Tutoriels :

• Raconter l’histoire. Les élèves sont confrontés à l’histoire régulièrement selon divers scénarios : La maîtresse lit l’histoire sans accès aux illustrations, avec accès aux illustrations, la maîtresse lit l’histoire, les élèves racontent l’histoire avec ou sans appui des illustrations.
• A l’aide des illustrations, les élèves fabriquent les personnages (Mr Louis, l’oiseau, la petite bête et la lune), les fonds immuables (fond de nuit et fond de jour) et les accessoires (la fourche, l’arrosoir, la graine aux différentes étapes)
• Les élèves mettent en scène les personnages sur le fond. L’enseignant prend une photo. Les photos doivent être suffisamment rapprochées pour permettre l’impression d’animation. Nous avons choisi de prendre environ 5 photos par pages de l’album, les élèves faisant bouger les personnages. Il est conseillé d’utiliser un pied d’appareil photo pour que les photos soient toujours cadrées de la même manière.
• En individuel avec la M+, l’élève raconte l’histoire, avec l’appui des illustrations. Ce récit est enregistré grâce au dictaphone MP3 et au micro-cravate pour que l’on entende bien l’élève.

Mise en scène des photos et des enregistrements

- Pour les sons, Audacity a été utilisé pour :
• Supprimer les hésitations, erreurs corrigées par les élèves.
• Couper la bande-son. Dans le cas présent, un extrait de l’enregistrement de chaque élève a été utilisé dans le but de réaliser une œuvre collective.
• Couper le son de la nuit (un cri de chouette). Il devait être court pour être répété plusieurs fois mais que cela soit facile à associer aux illustrations.

- Pour le montage images/sons, Windows Movie Maker a été utilisé.
Un conseil : lorsque vos images et vos sons sont importés dans le logiciel, pensez à modifier la vitesse d’enchaînement des images. En effet, lorsque la chronologie réalisée, il est impossible de modifier la durée d’affichage des images.
Pour modifier ces paramètres, vous devez cliquer sur Outils | Options | Paramètres avancés.

Production finale - Film d’animation

Pour visualiser en plein écran, veuillez cliquer sur la double flèche en bas à droite de la vidéo.