Vous êtes ici : Accueil > Espace pédagogique > Scénarios maternelle > Quatre petits coins de rien du tout
Publié : 22 juin 2016
Format PDF Enregistrer au format PDF

Quatre petits coins de rien du tout

Raconter une histoire en maternelle
Avec didapages et audacity

Projet réalisé avec les GS de Mme Beaudoin, école maternelle Christophe Colomb, Evreux Nétreville, avec l’appui de Melle Imeneuraët, plus de maîtres que de classes.

Objectif :
Réaliser un album sonore pour chaque élève incorporant les illustrations de l’album et les enregistrements de l’histoire racontée par l’élève.

Compétences travaillées :

Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions
Oser entrer en communication
• S’exprimer dans un langage syntaxiquement correct et précis. Reformuler pour se faire mieux comprendre.
• rapporter un récit en se faisant clairement comprendre
Échanger et réfléchir avec les autres
• Pratiquer divers usages du langage oral : raconter, décrire, évoquer, expliquer, questionner, proposer des solutions, discuter un point de vue.

Explorer le monde
Consolider la notion de chronologie
• Ordonner une suite d’images pour rendre compte d’un récit fictif entendu, en marquant de manière exacte succession et simultanéité.

Matériel :
• Album Quatre petits coins de rien du tout de Jérôme Ruillier
• Raconte-tapis de l’album
• Dictaphone avec micro-cravate

Logiciels utilisés :
• Audacity pour modifier les sons enregistrés.
http://audacity.fr/
• Didapages
http://www.cndp.fr/crdp-dijon/Installer-Didapages

Déroulement de la séquence :

• Raconter l’histoire. Les élèves sont confrontés à l’histoire régulièrement selon divers scénarios : La maîtresse lit l’histoire sans accès aux illustrations, avec accès aux illustrations, la maîtresse lit l’histoire et utilise le raconte-tapis, la maîtresse lit l’histoire et les élèves utilisent le raconte-tapis. Imprégnation forte de l’histoire.
• Travail autour de la chronologie de l’histoire : remettre les illustrations dans l’ordre chronologique.
• En individuel avec la M+, l’élève raconte l’histoire, avec l’appui de la frise chronologique des illustrations réalisée préalablement. Ce récit est enregistré grâce au dictaphone MP3 et le micro-cravate pour que l’on entende bien l’élève.

Mise en scène des enregistrements :
Suite à l’enregistrement,
Audacity a été utilisé pour :
• Supprimer les hésitations, erreurs corrigées par les élèves.
• Couper la bande-son. A partir de l’enregistrement initial, un fichier audio a été réalisé pour chaque illustration.

Didapages a été utilisé pour réaliser un livre audio. Pour cela, les illustrations de l’album ont été intégrées ainsi que les sons des élèves.

Album numérique d’Eva

Afficher en plein écran

............................

Album numérique d’Aissa

Afficher en plein écran